Résolution de la FHV 


Le 19 novembre 2003, les 13 établissements membres de la Fédération des hôpitaux vaudois, réunis en assemblée générale, ont souhaité marquer le 100e anniversaire de leur association par la présente résolution.

Ces 13 institutions hospitalières privées, reconnues d’intérêt public, affirment leur attachement à leur statut qui se caractérise par la volonté d’assumer de manière indépendante, responsable et efficiente une mission de service public à l’ensemble de la population.

C’est à travers une large palette de prestations de soins de qualité dans les domaines ambulatoires, des soins aigus somatiques et psychiatriques, de traitement, de réadaptation et d’hébergement médico-social que ces établissements entendent promouvoir les valeurs auxquelles ils sont attachés :

La personne soignée au centre de l'attention
La taille des établissements et la dimension humaine privilégient l’écoute du patient et la personnalisation des soins.

L’universalité de l’accès aux soins
Chaque hôpital assume son devoir d’accueillir tous les patients qui se présentent spontanément. Ils sont ouverts 365 jours par année, 24 heures/24.

La proximité de la population
Fortement ancrés dans le tissu socio-économique régional, ils s’appuient sur un génie local enrichi d’un large partage de compétences.

Un maillon fort dans une chaîne de prestataires de soins complémentaires
La collaboration avec des partenaires régionaux permet une prise en charge de la personne dans sa globalité et une continuité dans la prestation offerte.

La créativité et la performance
Le souci permanent d’écoute des collaborateurs et la recherche constante de solutions innovatrices doit aboutir au juste rapport entre la qualité et les coûts.

L’union et l’indépendance
C’est en partageant ses connaissances, son savoir-faire et son expertise individuels au sein d’une fédération influente que chaque membre du groupe pourra assumer ses propres défis à venir.

Forte de ses convictions, la Fédération des hôpitaux vaudois affirme qu’elle entend continuer à :

  • assurer un rôle majeur dans les choix à venir en assumant les responsabilités d’un acteur-clé écouté et respecté
  • garantir une réponse adéquate aux attentes et aux besoins de santé de la population, surtout en période de limitation des ressources
  • démontrer la pertinence de son statut qui intègre judicieusement la souplesse du talent privé et les devoirs liés à la reconnaissance d’intérêt public

Signé par le Président du Comité Exécutif et le Président de la Conférence des directeurs, à Aigle, le 19 novembre 2003